Santé et prévoyance

Par Sabine Germain

Un an après son lancement officiel, Adéis tire un bilan positif de son activité, exclusivement dédiée à la protection sociale complémentaire des branches professionnelles.

En douze mois, ce groupement paritaire de prévoyance (GPP), créé par Apicil Prévoyance, Ciprev, GNP, Humanis Prévoyance et Ipsec, met ainsi en avant les quatre régimes de branche gagnés depuis 12 mois : la plasturgie (prévoyance, via Apicil), les gardiens et employés d’immeuble (prévoyance, via Humanis), la librairie (prévoyance, via GNP) et les experts automobiles (dépendance, via l’Ocirp).

Ce qui porte à 64 le nombre de branches couvertes par Adéis. «Tout au long de notre première année d’activité, nous sommes allés à leur rencontre. Nous avons été particulièrement bien accueillis par leurs commissions paritaires, qui ont exprimé un véritable besoin d’accompagnement et de technicité. Précisément ce pour quoi Adéis a été créé», explique Henri Martinez, directeur général d’Adéis.

Retrouvez l’intégralité de cet article sur :
www.argusdelassurance.com